L’Alchimiste, Michael Scott

l'alchimiste.png

Auteur : Michael Scott

Tome 1

Série : Les secrets de l’immortel Nicolas Flamel (6 tomes)

Éditeur : PKJ

Collection : Collection 9/12 ans

Format : poche

Prix : 7.80€

Parution en France : 20 janvier 2011

Acheté : Librairie Bookstore, Biarritz.

 

Michael Scott est un auteur Irlandais, né à Dublin en 1959. Il a été négociant en antiquités et à donc eu accès à un grand nombre d’œuvres et de livres sur les mythes et légendes irlandaises. Il est aujourd’hui considéré comme un « maître » en la matière dans son pays natal. C’est un auteur avec une grande palette écrivant notamment du fantasy, de la science-fiction, de l’horreur ou encore du Folklore.  Sa passion est la mythologie et il nous la fait partager dans ce roman !

Je vais donc vous parler aujourd’hui du premier tome de la série Les secrets de l’immortel Nicolas Flamel qui s’intitule L’Alchimiste.

Résumé :

Un manuscrit ancien a disparu. Le monde moderne court à sa perte. Seuls Josh et Sophie sont capables de sauver l’humanité. Les voilà sur le point d’entrer dans la plus grande légende de tous les temps !

Un résumé un peu court… mais classiques et sans surprise. Pour ceux que n’aiment pas lire les résumés et garder la surprise jusqu’au bout c’est bien mais pour ceux qui aime bien que les résumés leur donnent envie de lire le livre c’est un peu dommage car il ne reflète pas vraiment la densité du roman et c’est bien dommage, on a l’impression à sa lecture que c’est du réchauffé.

Au niveau de l’écriture c’est très accessible, simple et fluide. Peut-être un peu trop simple à mon goût j’aurais aimé que certaines phrases soient tournées autrement de manière à ce que le récit soit plus profond. Par exemple j’ai trouvé que certains dialogues n’étaient pas essentiels au développement du roman, ils étaient là mais l’auteur aurait très bien pu s’en passer. Après cela reste un roman bien écrit : les descriptions sont riches, et sensitive dans le sens où le lecteur a accès à la vue, à l’ouïe, à l’odorat et au toucher et on partage vraiment l’expérience des personnages. De plus l’écriture est très illustrée à travers des métaphores ou des figures de styles qui lui donne un genre particulier :

 « … une brume argentée s’élevait de sa peau tel le brouillard au-dessus d’un lac, formant un oval pâle autour de son corps. Elle ferma les yeux et leva le visage. Couleurs, odeurs et sons se précipitaient sur elle. Ils étaient plus éclatants, plus forts, plus puissants que jamais. »

Extrait p.250

Pour ce qui est de l’histoire, c’est vraiment intéressant et de base j’aime beaucoup les thèmes de la magie, du pouvoir ou encore de la mythologie. Dans ce livre on a un joli mélange de tout ça et pouvoir découvrir une autre vision de ce monde à travers Nicolas Flamel, qui rappelons-le a vraiment existé, est vraiment intéressant ! L’univers dans lequel nous plonge l’auteur est vraiment passionnant et plus on avance dans le roman plus on se demande si cela peut exister ou non. Et c’est cet aspect que j’aime dans le fantastique : c’est qu’il y a toujours la possibilité que cela existe. Pour ce livre je suis partagée parce que d’un côté on a Nicolas Flamel qui a existé, on a des évènements historiques des choses qui nous ancrent dans le réel mais je trouvais que certains passages étaient trop poussés dans l’imagination ou dans l’extrapolation pour qu’on puisse les imaginer réels et d’un côté ça cassait légèrement mon rythme de lecture. Je serais heureuse d’avoir votre avis sur cet aspect !

Avant de terminer avec le livre en général j’aimerais parler des personnages. On a un bon nombre de personnages mais qui ont tous leur place dans ce roman. Cependant j’aimerais parler des jumeaux qui sont en fait les personnages principaux et qui arrivent comme des fleurs au début du roman. Je ne vous spoil rien en disant ça parce que c’est aussi simple que cela. Je trouve que le début du roman a été extrêmement rapide et c’est vraiment dommage pour le coup parce que l’histoire en elle-même est passionnante et tout ça mériterait une entrée en matière plus travaillée afin d’amener au mieux leur présence. Ensuite les autres personnages m’ont beaucoup plus tous avec leurs différences leurs caractères. Ils sont tous très variés ce qui est assez intéressant et donne à l’histoire une multiplicité de manière de la voir !

Enfin, je tiens à dire que la couverture du livre est vraiment belle et pour le coup le travail qui a été fait pour ça est vraiment génial. L’objet livre en lui-même est beau et donne envie de se plonger dans l’histoire.

En résumé je conseille ce roman pour des personnes amant l’univers magique et mythologique, pour le coup vous ne vous tromperez pas !

L.

Publicités

Une réflexion sur “L’Alchimiste, Michael Scott

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s