Multiversium, Léonardo Patrignani

product_9782070650200_244x0

 

Auteur : Léonardo Patrignani

Tome 1

Nombre de tomes : 3

Éditeur : Gallimard Jeunesse

Collection : Pôle fiction

Sortie poche : avril 2014

Prix : 7.75€

Nombre de pages : 416

 

Parlons aujourd’hui de l’univers, des univers : parallèles, lointains, dangereux… Léonardo Patrignani nous emporte dans son univers, dans sa théorie du Multiversium à laquelle il est attaché. Sur la quatrième de couverture on lit d’ailleurs :

« Passionné depuis longtemps par la ‘’fringe science’’, je me suis fondée sur l’idée psychique des univers parallèles pour écrire ce roman. J’ai donc adapté les théories scientifiques à ma propre vision de la vie et du monde. Dans mon histoire, tout dépend de notre esprit, donnant la clé qui donne accès au Multivers. »

Léonardo Patrignani est né en 1980 en Italie. Il est chanteur, musicien, doubleur professionnel, commentateur officiel de FIFA en Italie… et depuis 2013 écrivain avec son premier roman : Multiversium.

Résumé :

« Alex vit en Italie, Jenny en Australie. Ils ne se sont jamais vus pourtant ils se connaissent depuis toujours, unis par un lien télépathique très fort. Le jour où ils cherchent à se rencontrer, ils découvrent qu’il existe une infinité d’univers parallèles et que la réalité qui les entoure n’est qu’une de ces multiples dimensions. Parviendront-ils à se rejoindre tandis que leur destin semble lié à celui, inéluctable, de la Terre ? Existe-t-il un monde où vivre leur amour ? »

 Comme vous l’avez deviné, ce livre tourne autour des univers parallèles. La théorie développée dans ce livre est donc que nous vivons dans un univers mais que d’autres « nous » vivent dans des univers parallèles. Ce sont les mêmes personnes que nous physiquement… mais nous n’avons absolument pas la même vie. Scientifique comme théorie, un peu lourde si on n’est pas passionné par ce genre de chose… cependant, Léonardo Patrignani rend ça très intéressant en émettant et développant l’hypothèse que nous pouvons communiquer à travers ces dimensions. C’est ce qui se passe entre Alex et Jenny.

Ce sont les deux personnages principaux même s’il y en a d’autres qui ont leur importance. On suit principalement Alex. J’ai aimé ce personnage, j’ai apprécié sa façon de voir les choses, sa façon de penser même si par moment ça manquait de profondeur, disons que le sujet fait beaucoup de choses. Alex a donc depuis tout petit cette faculté de parler par la pensée. Mais pas à tout le monde, non. Il parle avec Jenny, une jeune fille du même âge que lui qu’il n’a jamais vu. De plus en plus, ils auront envie de se voir, ils vont vouloir se chercher, mais le problème qui se pose est qu’ils ne se trouvent pas dans la même dimension. Ils vont, chacun de leur côté, suivre plusieurs quêtes : on les suit dans leurs aventures, leurs mésaventures et franchement je me suis attachée à ces personnages. Après j’ai trouvé un peu bateau le fait qu’ils soient tombés amoureux, on tombe dans un cliché qui fait qu’on sait comment ça va se passer et malgré quelques rebondissements je n’ai pas eu la satisfaction de lire la naissance d’un amour. C’était comme une évidence et je ne vous cache rien puisque que l’éditeur en parle dans la quatrième de couverture (j’y reviendrais d’ailleurs juste après). Finalement ce sont des personnages classiques mais auxquels on s’attache par ce qu’ils pensent mais surtout par ce qu’ils vivent.

Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, en soit l’univers et toutes les théories scientifiques qui tournent autour me passionnent. Je suis donc un peu renseignée sur le sujet malgré le fait que ce ne soit pas plus poussé que ça. Le fait d’écrire des livre jeunesse sur ces sujets me plait beaucoup, ça ouvre sur des nouveaux sujets et suscite des interrogations vraiment intéressantes. Cependant j’ai été un peu déçue que ce ne soit pas plus poussé du côté scientifique. Je ne me suis pas bien renseignée sur le sujet du multivers comme l’appel l’auteur mais cette théorie existe et des scientifiques travaillent dessus. J’aurais aimé dans ce livre que cette théorie dépasse légèrement la fiction pour mettre en place une réelle interrogation sur le sujet. Le fait est qu’à la fin de ce premier tome, je n’y croyais plus, on est revenu dans un contexte apocalyptique qui a ajouté l’élément « impossible ! » à l’histoire alors que pourquoi pas ? Personne n’a démontré que cette théorie ne tient pas la route donc j’aurais apprécié une plus grande part d’incertitude.

Pour ce   qui est du livre en lui-même et j’en parlais tout à l’heure, dans la quatrième de couverture j’ai apprécié en savoir un peu plus sur l’auteur et comment il en est venu à son livre, j’ai même eu envie de lire toute l’interview de lui. Cependant dans le résumé j’ai trouvé qu’on en disait un peu trop on connait déjà le thème général avec la théorie du multivers et on sait en plus qu’il y a de l’amour entre les deux personnages principaux et finalement ça faisait un peu trop, d’autant plus que s’est appuyé par les deux questions à la fin.

Disons que j’ai aimé le thème de ce livre, j’ai apprécié le fait de retrouver ce thème romancé dans ce genre de littérature mais pour moi cela reste trop peu poussé, j’aurais aimé plus d’éléments scientifiques afin de crédibiliser l’histoire parce que finalement j’y crois à cette théorie, c’est un univers qui me passionne et on ne sait tellement pas grand-chose sur ça qu’on peut laisser une place énorme à l’imagination et ça n’a pas été assez développé dans ce roman.

Cependant c’est un roman que je conseille tout de même pour commencer doucement avec cette théorie du multivers car il ouvre sur des nouveaux sujets et cela permet de découvrir autre chose que la science-fiction et dystopie, un genre quand même pas mal répandu aujourd’hui dans la littérature jeunes adultes.

 L.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s